On a fait un téléphone… avec un chat !

Grâce à la science et à l’idée farfelue de deux scientifiques, on a réussi à transformer un chat en téléphone ! L’expérience était menée par deux chercheurs de l’Université de Princeton, Ernest Glen Wever et Charles W. Bray, en 1929.

À la base, les deux collègues étudiaient le nerf auditif et la façon dont celui-ci perçoit le son. Ils en avaient donc besoin d’un et c’est celui d’un chat qu’ils ont choisi. Voici la procédure.

Le chat est d’abord placé sous sédatifs, puis les chercheurs lui enlèvent une partie du crâne et du cerveau pour pouvoir accéder à son nerf auditif. Ensuite, le nerf est relié via des électrodes à un amplificateur à lampes situé dans une pièce insonorisée, à une quinzaine de mètres du cobaye. L’amplificateur est quant à lui relié à un récepteur téléphonique.

Et incroyable mais vrai, chat marche ! Lorsque l’un des deux chercheurs parlent dans l’oreille de l’animal, son collègue peut l’entendre dans le combiné : « Le son est retransmis avec une grande fidélité. Les ordres simples, les nombres, etc. se comprennent facilement ». Malheureusement pour le félin, Wever et Bray, afin de prouver que le son passait bien par le nerf auditif et non par une autre voie, le tuent et recommencent l’expérience ; celle-ci échoue et valide donc par la même occasion leur théorie.

Controversées à cause de ce que le pauvre minou a subi, leurs recherches ont pourtant permis certaines avancées en médecine. En effet, des décennies plus tard, elles ont servi de base à la conception des premiers implants cochléaires, qui permettent aux personnes malentendantes de percevoir les sons.

Ernest Glen Wever et Charles W. Bray, en 1936

Comments are closed.