“Fuck Hitler” – Winston Churchill dressait son perroquet à insulter les nazis

Poules, chats, chiens, renards, agneaux, chèvres : telle est la ménagerie qui encombre la propriété de Winston Churchill, à Chartwell. Au grand dam de Clémentine, son épouse, l’homme d’Etat britannique se passionne pour les animaux et ne peut s’empêcher d’en adopter à tour de bras. Il aurait même, à ce qu’on dit, recueilli des cochons et un léopard…

Mais le fleuron du zoo personnel de Churchill, c’est sans doute ce magnifique perroquet, une femelle Ara bleue achetée en 1937 et baptisée Charlie.

Très préoccupé par la montée en puissance de l’Allemagne hitlérienne, il a décidé de s’appuyer sur la formidable capacité de mimétisme des aras pour faire de Charlie une farouche militante antinazie. Chez les Churchill, on peut donc entendre à tout moment le perroquet entrer en imprécations, hurlant des Fuck Hitler  et des Fuck the nazis à s’en arracher le bec…

Retour haut de page