Le grand rival de Napoléon

Le grand rival de Napoléon est… un petit chien

C’est un carlin, un de ces petits chiens courts sur pattes à la face aplatie. Il répond au nom de Fortuné, et c’est le protégé de Joséphine de Beauharnais, que le général Bonaparte vient d’épouser. D’emblée, une haine mortelle oppose les deux mâles. Fortuné ne peut pas encadrer Napoléon, et il ne s’en cache pas : dès qu’il voit approcher le petit général, il se met à grogner, menaçant. Bonaparte, de son côté, enverrait bien à son rival un bataillon en armes, histoire de lui régler son compte… mais pour complaire à sa nouvelle épouse, il est obligé de bien se tenir.

Comments are closed.