Le lévrier

Le lévrier, meilleur ami de la tsarine

D’un tempérament plutôt froid et distant, y compris avec ses propres fils, Catherine II de Russie fond littéralement dès qu’elle aperçoit ses petits chéris : ses chiens. Elle en possède une véritable meute, exclusivement des lévriers. Aristocrate dans l’âme, elle en distingue six ou sept à qui elle accorde des privilèges, comme celui de dormir avec elle. Il est mignon, le toutou à sa tsarine !

Le grand rival de Napoléon

Le grand rival de Napoléon est… un petit chien

C’est un carlin, un de ces petits chiens courts sur pattes à la face aplatie. Il répond au nom de Fortuné, et c’est le protégé de Joséphine de Beauharnais, que le général Bonaparte vient d’épouser. D’emblée, une haine mortelle oppose les deux mâles. Fortuné ne peut pas encadrer Napoléon, et il ne s’en cache pas : dès qu’il voit approcher le petit général, il se met à grogner, menaçant. Bonaparte, de son côté, enverrait bien à son rival un bataillon en armes, histoire de lui régler son compte… mais pour complaire à sa nouvelle épouse, il est obligé de bien se tenir.

Chien Lucas

Le chien de Georges Lucas a eu une grande influence cinématographique

Le chien de Georges Lucas a joué un rôle important dans l’histoire des films américains : très imposant et aux poils longs, c’est de lui que son maître s’inspira pour créer le personnage de Chewbacca dans Star Wars. Mais ce chien a également marqué une autre série de films : il s’appelait Indiana, donnant son nom à Indiana Jones ! D’ailleurs, dans Indiana Jones et la dernière croisade, il est fait référence au fait que le héros s’appelle ainsi en référence au chien familial.

 

Arthur Schopenhauer, un caniche pour seul héritier

Arthur Schopenhauer, un caniche pour seul héritier

Il affirmait que notre monde ne peut être que le pire des mondes possibles. Âgé de 72 ans, Arthur Schopenhauer, auteur du Monde comme volonté et comme représentation, vient de décéder à Francfort, d’une crise cardiaque. Stupeur à la lecture de son testament : le philosophe a fait de sa chienne, un caniche répondant au nom d’Atma, sa légataire universelle !

Un beau nonosse pour récompenser la fidélité de la brave Atma. Pendant des années, le philosophe a vécu dans l’isolement, privé de reconnaissance malgré l’importance capitale de son oeuvre, avec pour seule compagnie ce brave animal frisé. Est-ce par effet de mimétisme que Schopenhauer avait adopté cette coupe de caniche ? Rien dans son testament ne le prouve, mais il est permis de se poser la question…

Une chien

Un chien reste blotti contre le cadavre de son maître

Fidèle jusqu'au bout

Les images émouvantes de ce chien recroquevillé tout contre son maître happé accidentellement par un train au Mexique font le tour du monde depuis jeudi. Victor Reyna Vazquez, 57 ans, était mort depuis plusieurs heures sur les voies à Montemorelos lorsque les autorités sont finalement parvenues à extirper son plus fidèle compagnon des lieux de l’accident. L’animal visiblement brisé refusait catégoriquement de quitter son maître.

 

De l’amour qui fend le coeur. L’animal de compagnie de Victor Reyna Vazquez, inconsolable après que son propriétaire eut été mortellement fauché par un train, s’était niché tout contre lui. Même lorsque les autorités, après avoir découvert le cadavre signalé sur les voies, ont recouvert son corps d’un drap bleu par pudeur, le chien est retourné se blottir contre lui, comme si plus rien d’autre au monde n’existait. 

Les secours ont ensuite eu toutes les peines du monde à éloigner l’animal, qui refusait catégoriquement de laisser son meilleur ami. Finalement, ils ont dû user de la force pour séparer la victime et son chien et ainsi libérer les voies. Selon le rapport de police, l’animal a même mordu les agents et ambulanciers qui s’étaient attelés à cette tâche difficile.

Quant au décès lui-même, tout semble indiquer qu’il s’agit d’un accident. L’homme aurait, dans son ivresse, chopé sur les rails et serait tombé sur les voies avant d’être fauché par un train. Selon les habitants du quartier, le quinquagénaire était connu pour son alcoolisme. Son chien et lui étaient inséparables depuis de nombreuses années.